Les espèces – la faune et la flore

Le concept de l'espèce permet de distinguer les différents types d'organismes vivants. Chaque animal, végétal, bactérie, … est ainsi répertorié et se voit attribué un nom d’espèce en latin qui lui est propre. Sur le site Natura 2000 Rivière Laïta, pointe du Talud, étangs du Loc'h et de Lannénec, on retrouve par exemple la loutre Lutra lutra.

D’autre part, toutes les espèces interagissent entre elles et avec leur environnement. Par exemple, pour s’alimenter, la loutre mange des poissons, lesquels mangent des crustacés, etc.
L’ensemble de ces interactions dans un lieu donné est appelé écosystème.

 

Certaines espèces sont protégées et d’autres pas. Pourquoi ?

Tout dépend de « l’état de santé » de l’espèce. Si le nombre d’individus diminue rapidement, sa survie à moyen ou long terme est menacée. Étant donné l'importante quantité d’interactions existant entre les espèces, nul ne peut prévoir quelles conséquences cela aura sur un écosystème.

A contrario, certaines espèces sont considérées comme indésirables et qualifiées d’invasives. Qu’on-t-elles fait de mal ? Il se trouve qu’elles se multiplient rapidement. Tellement rapidement qu’elles envahissent leur habitat et accaparent toute la place disponible. Privées d’espace, les autres espèces ne peuvent se développer et risquent de disparaître.

Cliquez ici pour connaître les espèces invasives présentes sur le site Rivière Laïta, Pointe du Talud, étangs du Loc’h et de Lannénec